L’entraîneur dit que Sam Bennett est “sur la bonne voie” pour la relance du Tour de France

“], “filter”: { “nextExceptions”: “img, blockquote, div”, “nextContainsExceptions”: “img, blockquote”} }”>

Ne manquez jamais un moment de Paris-Roubaix et Unbound Gravel, le Giro d’Italia, le Tour de France, la Vuelta a España et tout le reste lorsque >”,”name”:”in-content-cta”, “type ” :”lien”}}”>rejoindre Outside+.

Sam Bennett sera-t-il à son meilleur à temps pour se battre pour les sprints et le maillot vert du Tour de France ?

Bora-Hansgrohe mise dessus.

Le directeur de la performance de Bora-Hansgrohe, Dan Lorang, est optimiste quant à la situation actuelle de Bennett et à sa position en juillet.

“Je suis vraiment convaincu que Sam est en route pour le Tour, et que nous le verrons là-bas à son meilleur et qu’il pourra se battre pour le maillot vert”, a-t-il déclaré. VoileActualités.

L’entraîneur de l’Irlandais a révélé à VoileActualités le plan d’entraînement et de course que Bennett suivra pour atteindre sa meilleure forme pour la course la plus importante du cyclisme.

lire aussi:

Bennett a remporté deux étapes plus la très convoitée maillot vert la dernière fois qu’il a couru le Tour, c’était en 2020. Son objectif était de réaliser une performance similaire la saison dernière, mais il s’est blessé au genou dans les semaines précédant la course et a raté des mois de compétition.

La perturbation de son entraînement et de sa carrière, ainsi que l’approche prudente de Lorang cette saison, ont fait qu’il a fallu beaucoup de temps à Bennett pour gagner à nouveau.

Il a décroché des podiums au UAE Tour et au Presidential Tour of Turkey, mais ce n’est qu’à Eschborn-Francfort le 1er mai qu’il a finalement remporté la victoire.

Bennett a lancé un sprint puissant à la fin de la course WorldTour, battant Fernando Gaviria (UAE Team Emirates), Alexander Kristoff (Intermarché-Wanty-Gobert) et le reste du peloton. C’était sa première victoire en 359 jours.

Le succès a justifié la confiance que Lorang et Bora-Hansgrohe plaçaient en l’Irlandais et a évoqué la possibilité qu’il revienne à sa meilleure forme en juillet. Lorang dit que sa forme n’a cessé d’augmenter depuis.

“Sam a fait un grand pas en avant dans sa performance après son premier bloc de course”, a-t-il déclaré, faisant référence à la phase de compétition qui s’est terminée lors du Tour présidentiel de Turquie. «Après cela, nous avons travaillé sur ses capacités de sprint, sa force et certaines des capacités anaérobies. C’était quelque chose que nous ne pouvions pas faire avant à cause de problèmes de genoux.

“Lorsque vous êtes dans une période de course, vous ne pouvez pas non plus faire ce genre d’efforts. Mais après le premier bloc, nous avons pu le faire. Nous avons eu au moins deux séances et demie comme celle-ci, puis Francfort a déjà montré un bon résultat.

“Nous avons continué de cette manière en sauvegardant également la capacité aérobie, nous avons donc également mis quelques heures et l’avons mis en forme. C’est pourquoi il était aussi à un très bon niveau à Cologne ».

Bennett a roulé dur au Rund um Köln le 22 mai, mais n’a finalement pas été en mesure de poursuivre la victoire lorsque les coéquipiers de Bora-Hansgrohe Nils Politt et Danny van Poppel ont attaqué avec Nikias Arndt (Team DSM). Le trio a terminé dans cet ordre, tandis que Bennett semblait prêt à prendre le sprint du peloton derrière, mais visiblement détendu avant la ligne et a été dépassé.

“Il pensait qu’il avait déjà la quatrième place, mais il n’a pas vu passer Groenewegen”, a confirmé Lorang. “Mais il l’avait dans les jambes pour gagner le sprint de groupe.”

Le retour au Tour de France

Bennett est revenu dans le cercle des gagnants le mois dernier. (Photo : Getty Images)

Bennett n’a pas concouru depuis Cologne mais sera de retour en action le week-end prochain. Cela lancera la prochaine phase de sa préparation pour le Tour, une série de courses qui compléteront l’entraînement qu’il fait et perfectionneront davantage sa forme.

Lorang a présenté son programme de course pour VoileActualitésdisant que le coureur fera un bloc de trois courses d’une journée plus une course par étapes avant le Tour de France, le tout en Belgique.

Ce bloc de course débutera samedi prochain au Heylen Vastgoed Heistse Pijl. Dimanche, Bennett participera à la Brussels Cycling Classic, et le lendemain, il s’alignera avec l’équipe à la Ronde van Limburg.

Les championnats nationaux ne sont pas à son agenda, le Baloise Belgium Tour de cinq jours (15-19 juin) devant être sa dernière sortie compétitive avant le Tour de France.

Lorang a dit que les choses sont soigneusement planifiées.

“D’ici au Tour, nous travaillons toujours par blocs, en termes de formation”, a-t-il déclaré. «Nous allons examiner où nous en sommes actuellement et sur quoi nous devons travailler. Je pense qu’en général on va continuer comme ça, en faisant toujours un équilibre entre essayer de maintenir sa capacité aérobie élevée, donner une certaine stimulation à cette zone, et puis, d’autre part, aborder les courses en travaillant sur la puissance anaérobie. Particulièrement ce bref matériel de trente secondes à une minute.

« Nous avons également intensifié le travail dans le gymnase, mais maintenant nous allons essayer de changer un peu cela. Donc, passer de plus de travail de gym à un peu moins de travail de gym, et [instead] faire des exercices très spécifiques sur le vélo.

Il a déclaré qu’il était vital de suivre une approche structurée, d’ajuster et de construire si nécessaire.

“C’est toujours quelque chose que nous faisons tout au long de la période de construction, en le modifiant par blocs de deux semaines juste pour nous assurer que chaque stimulus a suffisamment de temps pour faire ce qu’il est censé faire.”

Ce qui semble clair, c’est que cette approche méthodique commence à porter ses fruits. Lorsque Bennett est revenu à Bora-Hansgrohe après deux ans chez Deceuninck-Quick-Step, il a déclaré VoileActualités que travailler à nouveau avec Lorang était l’une des principales raisons de sa décision.

“J’ai eu beaucoup de succès auparavant avec l’équipe”, a alors déclaré Bennett. «Et je me suis vraiment retrouvé quand Dan Lorang était ici. J’ai vraiment bien travaillé avec lui. l’année où je suis parti [2019], je pense avoir participé à une vingtaine de sprints, et dans seulement trois d’entre eux j’étais en dehors des trois premiers. J’ai gagné 13 courses. C’était l’une des meilleures jambes que j’aie jamais eues. Je sais que Dan peut vraiment me garder au top de ma forme.”

Bennett a également déclaré qu’il faudrait plusieurs mois pour rattraper son retard et que les médias et les autres devraient être patients.

S’exprimant en avril, Lorang a déclaré VoileActualités qu’il adoptait une approche facile de l’entraînement de Bennett, se préparant lentement pour s’assurer que la blessure ne se reproduise pas.

Il a également déclaré qu’il était convaincu que Bennett gagnerait à nouveau, soit au Tour de Turquie, soit dans les courses qui l’ont suivi.

“En gros, ce que je demande, c’est qu’il reste en bonne santé, sans blessure et qu’il ait peut-être une ou deux victoires avant le Tour”, avait-il déclaré à l’époque. “Et puis nous devrions être dans une bonne position.”

C’est en fait ce qui s’est passé. Bennett a évité les blessures, est resté en bonne santé et a remporté une victoire.

Maintenant, avec le Tour de France à l’horizon, Lorang reste confiant que les choses se déroulent comme prévu.

“Je suis vraiment sûr que Sam est en route pour le Tour”, a-t-il déclaré.

Si tel est le cas, le magnifique Giro d’Italia de Bora-Hansgrohe pourrait être suivi d’un Tour de France tout aussi réussi.

Add Comment